Aller à la barre d’outils

Nations League: l’Espagne atomise l’Allemagne et se qualifie pour le Final Four, la France et le Portugal s’imposent

L

’Espagne a remporté 6-0 la ’finale’ du Groupe 4 de la Ligue des Nations A mardi à Séville face à l’Allemagne. Alvaro Morata (17e), Ferran Torres (33e, 50e, 71e), Rodri (38e) et Mikel Oyarzabal (89e) ont signé ce carton, qui a permis à la ’Roja’ (11 points) de dépasser la ’Mannschaft’ (9 points). L’autre match du groupe entre la Suisse (3 points) et l’Ukraine (6 points)a été reporté. Dans le groupe 3, la France, déjà qualifiée, a pris le meilleur sur la Suède (4-2) tandis que le Portugal est allé s’imposer en Croatie (2-3).

Les Espagnols ont vite pris les choses par le bon bout et Morata a décoché un premier tir croisé, qui n’a pas vraiment inquiété Manuel Neuer (2e). Si l’Espagne a paniqué c’est parce que Sergio Canales a dû sortir sur blessure (12e). Mais Fabian Ruiz a rapidement trouvé ses marques et sur corner, a placé le ballon sur la tête de Morata (17e, 1-0). La Roja avait les moyens de faire craquer la défense allemande et après une tête de Dani Olmo sur la transversale, Torres a hérité du ballon et l’a placé au fond d’une demi-volée (33e, 2-0). La ’Mannschaft’ était dépassée sur le plan défensif et si elle avait eu de la réussite face à l’Ukraine, elle a encore cédé sur un nouveau corner et une tête parfaitement décroisée de Rodri (38e, 3-0). La période s’est terminée sur une note négative pour les Espagnols avec la sortie de Sergio Rramos, qui se tenait la cuisse droite (43e).

A la reprise, les Espagnols étaient encore affamés et Neuer avait déjà eu pas mal de boulot quand Torres a alourdi l’addition (55e, 4-0). Fragiles défensivement, les Allemands sont restés totalement impuissants offensivement également. Par contre, après un raté de Morata (68e), Torres a signé un triplé d’une reprise précise dans la course (71e, 5-0). C’était la déroute totale pour l’Allemagne, qui a encaissé un nouveau but par Oyarzabal (89e, 6-0).

Dans le Groupe 3, la France s’est imposée 4-2 face à la Suède. Les Scandinaves ont ouvert la marque par Viktor Claesson, qui a profité d’un dégagement raté le Paul Pogba (4e, 0-1). Mais les Bleus ont vite retrouvé leur concentration et sur un contre, Antoine Griezmann a décalé Marcus Thuram, qui a servi Olivier Giroud en retrait (16e, 1-1). La France était lancée et sur une frappe contrée, Benjamin Pavard a placé une volée parfaite dans le petit filet opposé (36e, 2-1).

A la reprise, les Hexagonaux ont maintenu leur rythme et à peine monté au jeu (57e), Kylian Mbappé a enroulé un centre pour Giroud, qui a fait le break de la tête (59e, 3-1). La Suède a inscrit un second but par Robin Quaison (88e, 2-3) mais Kingsley Coman lui a fait payer cash une erreur défensive (90e+5, 4-2).

Pendant ce temps-là, la Croatie s’est inclinée face au Portugal. La formation vice-championne du monde a inscrit le premier but par Mateo Kovacic (29e, 1-0). Les Portugais ont renversé la situation par Ruben Dias (52e, 1-1) et Joao Felix (60e, 1-2). Les choses se présentaient bien pour les visiteurs quand le milieu croate Marko Rog a été exclu (51e). Mais cela n’a pas empêché les Slaves de revenir à la marque par Kovacic (65e, 2-2). Malgré la disette de Cristiano Ronaldo, les Lusitaniens se sont imposés grâce à un nouveau but de Dias (90e+1, 2-3).

La France (16 points) termine première devant le Portugal (13 points), la Croatie conserve sa troisième place avec trois points tout comme la Suède, qui est reléguée en Ligue B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *