Aller à la barre d’outils

Kev Adams, confiné: « Je viens de regarder le journal télévisé belge que je ne regarde jamais le reste de l’année »

Ce mardi, Kev Adams a répondu aux questions d’Olivier Schoonejans dans le RTL INFO 13H. L’humoriste et comédien a raconté comment il vit son confinement.

Comment occupez-vous vos journées?

Je ne sais plus vraiment si on est aujourd’hui ou demain. C’est très compliqué. J’essaie de vivre la vie telle qu’elle vient.

Etes-vous seul chez vous ou est-ce qu’il y a des gens avec qui vous pouvez parler au quotidien?

J’ai la chance d’être confiné avec mon petit frère et deux amis. On ensemble depuis trois semaines. Ici, en France, on est confiné depuis plus de trois semaines maintenant. On attend que ça passe et on essaie d’être responsable, de rester chez soi et d’attendre. C’est assez étrange comme période. On s’en rappellera tous parce que c’est assez inédit. Mais c’est comme ça, je crois qu’il y a pire aussi dans la vie. Donc moi ça ne me dérange pas tant que ça de rester à la maison. 

En profitez-vous pour faire des choses que vous n’avez pas l’habitude de faire? 

Bien sûr. Par exemple, je viens de regarder le journal télévisé belge que je ne regarde jamais le reste de l’année par exemple. Donc ça, c’est formidable. Et puis j’essaie de prendre aussi du temps pour moi, d’écrire des choses que j’avais envie d’écrire et de lire des bouquins que j’avais envie de lire depuis longtemps. 

C’est vrai que parfois on est dans une vie où tout va un peu vite donc je trouve il y a aussi une chance un petit peu dans cette période pour la culture, pour l’imagination, je trouve que c’est pas mal quoi. Il ne faut pas que ça dure trop longtemps, mais pour l’instant, c’est pas mal.

Avez-vous un livre ou une série que vous nous conseillez pour occuper les longues journées?

Je vous conseille la série The Boys et qui raconte la vraie vie des super-héros. Et en ce moment je lis le livre de Gérard Depardieu qui s’appelle Monstre. Je vous le conseille, c’est assez incroyable. Ca parle de l’humain.

Avez-vous déjà réfléchi à la première chose que vous allez faire quand ce sera fini ?

Je vais venir en Belgique évidemment. Ca, c’est sur parce que ça me manque énormément et que je devais venir pour terminer ma tournée, mais malheureusement tout a été annulé. Je vais venir en Belgique juste pour faire la fête avec les Belges. Je vais venir en Belgique, en Suisse et aux quatre coins du monde, car je pense que ce confinement nous a tous donné envie de voyager. Ce qui est sur c’est que quand on m’autorisera à sortir, je ne reviendrai plus chez moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *