Aller à la barre d’outils

Coronavirus en Belgique: le confinement est prolongé jusqu’au 19 avril, avec perceptions immédiates d’amendes en cas d’infraction

Le coronavirus en Belgique a poussé le gouvernement fédéral, à l’instar de nombreux autres gouvernements dans le monde, à introduire une période de confinement afin de limiter la propagation de Covid-19 et éviter des situations de saturation dans les hôpitaux. Ce vendredi après-midi, le Conseil National de Sécurité a dé décidé de prolonger cette période au moins jusqu’au 19 avril, soit la fin des vacances de Pâques.

Le Conseil national de sécurité (CNS) s’est réuni ce vendredi après-midi dès 14h sous la présidence de la Première ministre, Sophie Wilmès. Au programme: prendre connaissance du rapport sur l’épidémie de coronavirus en Belgique des experts du « risk management group », évaluer les mesures déjà prises et décider d’un prolongement. L’information est tombée vers 18h: les mesures prises pour endiguer la propagation du coronavirus sont prolongées jusqu’au 19 avril, a décidé le Conseil National de Sécurité.

« Nous avons pris une série de décisions qui s’appuient sur les recommandations des experts scientifiques et médicaux. Les scientifiques nous rapportent que certains indicateurs démontrent un ralentissement de la croissance exponentielle de l’épidémie. C’est une bonne nouvelle. Néanmoins, tous s’accordent à dire qu’il est beaucoup trop tôt pour affirmer avec certitude que l’épidémie est sous contrôle. Nos efforts ne font donc que commencer et si nous relâchons maintenant, les conséquences pourraient être dramatiques », a introduit la Première ministre avant d’annoncer la prolongation jusqu’au 19 avril avec un renouvellement possible de deux semaines supplémentaires.

Coronavirus en Belgique: perception immédiate d’amendes en cas d’infraction

« En cas de non-respect, les sanctions sont et continueront d’être appliquées. Un système de perceptions immédiates des amendes sera mis en place. Nous ne sommes plus dans la prévention. Tout le monde doit joueur le jeu sérieusement », a précisé la Première ministre.

« Il y aura des perceptions immédiates », avait déjà annoncé le ministre-président wallon Elio Di Rupo avant la conférence de presse.

Garde des enfants dans les écoles

Le fonctionnement des écoles restera le même pendant les vacances de Pâques. La garde des enfants continuera d’être assurée. Et si ce n’est pas possible, une autre forme de garderie pourra être organisée. Les enfants gardés ensemble jusqu’à présent devront être pris en charge ensemble et ne pas être mélangés à d’autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *