Aller à la barre d’outils

Pas facile de bien dormir entre confinement et angoisse

Dompter son sommeil, une difficulté de plus en cette période de perte de repères. Et avec la fatigue accrue se manifeste encore plus d’anxiété.

Entretien avec une somnologue et pneumologue de Saint-Luc, Benny Mwenge, qui ne consulte plus en ce moment, puisqu’elle fait partie des équipes de l’hôpital universitaire soignant les malades du Covid-19.

Dormir en pleine période de coronavirus, certains y arrivent et s’endorment épuisés par les émotions de la journée, d’autres trouvent le sommeil avant de le perdre soudainement en plein milieu de la nuit, d’autres encore se tournent et se retournent dans leur lit, en vain… « C’est parfaitement normal, il y a plein de raisons qui font que le sommeil de chacun est perturbé », confirme Benny Mwenge, spécialiste du sommeil qui décrypte pour nous le mécanisme du sommeil et ce sur quoi on peut agir pour le faciliter et le faire revenir dans nos nuits.

D’abord, Dr Mwenge, qu’est-ce qui nous rend tous si différents devant le sommeil ?

Nous avons tous une horloge biologique qui va réguler nos sécrétions hormonales. Ce qui permet de rythmer cette horloge, ce sont les synchroniseurs qui sont des marqueurs de temps : en premier lieu, il y a la lumière naturelle extérieure. Ensuite, il y a le travail qui rythme la journée, l’activité physique mais aussi les repas : matin, midi, soir. Tout cela permet au cerveau d’opérer un équilibre chimique. Et chaque individu a donc son propre rythme selon ses activités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *