Aller à la barre d’outils

Marc Van Ranst regrette la fermeture des écoles: « Les politiciens n’ont pas suivi les recommandations des experts »

Marc Van Ranst estime que ce n’est pas une bonne idée d’avoir fermé les écoles.

Contraindre les élèves et étudiants à suivre des cours à distance, n’était pas nécessaire, selon Marc Van Ranst, explique le virologue à HLN. « J’ai un regret. Nous n’aurions pas dû fermer les écoles. Les politiciens n’ont pas suivi les recommandations des experts à ce sujet. Désormais, nous sommes face à un compromis à la belge, avec 5 à 10% des enfants qui vont quand même à l’école, parce que leurs parents doivent travailler. »

Le virologue estime d’ailleurs que les enfants étaient à l’abri du virus, eux qui fabriquent des anticorps. « Je comptais sur les élèves pour contribuer à l’immunité de groupe. Les enfants qui sont infectés ne tombent généralement pas aussi malades que les adultes. Mais ils fabriquent des anticorps, donc ils sont à l’abri du virus pendant quelques années », a-t-il déclaré à nos confrère d’Het Laatste Nieuws, ajoutant qu’ils auraient même pu « rendre visite à leurs grands-parents de temps en temps ». 

Le fait que la France ait fermé les écoles a, selon M. Van Ranst, augmenté la pression sur les politiciens francophones.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *