Aller à la barre d’outils

Earther One : l’avion électrique qui se recharge en volant

Avec son avion électrique Earther One, le designer industriel Michal Bonikowski a eu l’idée géniale d’appliquer à l’aéronautique les recherches sur les nano-générateurs tribo-électriques (TENG, pour les intimes). Les TENG utilisent les frictions entre des matériaux à l’échelle microscopique, pour créer de l’électricité, comme par exemple les vibrations créées par l’air sur les ailes et le fuselage d’un aéronef en vol. L’avion générerait ainsi suffisamment d’énergie pour alimenter ses moteurs électriques sur une très longue distance. D’après le designer, l’avion n’aurait besoin de batterie que pour décoller, puisqu’une fois à vitesse stabilisée, il pourrait créer suffisamment d’électricité pour continuer son voyage en toute autonomie. Avec son bel appareil Earther One, Michal Bonikowski poursuit le rêve du voyage perpétuel au moment même où Airbus met à l’arrêt toutes ses usines à cause du coronavirus. Moralité : les nanoparticules seront plus fortes que le microscopique mais dévastateur virus Covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *